L'immobilier à Pézenas
24 Déc

Pour acheter un appartement à Pézenas au meilleur taux, passez par un courtier !

Peut-être que vous ne le savez pas encore, mais 2016 promet d’être l’Année durant laquelle devenir propriétaire à Pézenas ! La raison tient en une phrase : l’accalmie habituelle de fin d’année pourrait laisser place, début 2016, à un fort redémarrage de l’accession à la propriété. Tous les atouts se mettent en place, en effet, pour créer cette dynamique : arrivée du PTZ 2016, taux de crédit toujours au plancher, prix stables, dans l’ancien comme dans le neuf, pouvoir d’achat immobilier au top… Alors, si vous voulez acheter un appartement à Pézenas, c’est le moment d’y réfléchir sérieusement. Les taux, en décembre, ont baissé, et ils devraient encore le faire en début d’année !

Et si vous avez peur de ne pas décrocher de prêt immobilier pour financer votre projet, laissez-nous vous donner un conseil : passez par un courtier ! De plus en plus de Français le font. Ils ont compris où était leur intérêt. Lorsqu’on leur demande quelle motivation les a poussées à s’adresser à une société de courtage, 59 % des personnes interrogées dans un sondage réalisé par Opinion Way pour Vousfinancer.com invoquent « le taux d’intérêt le plus avantageux ». Résultat, le courtier en prêt immobilier est de plus en plus plébiscité par les ménages, enfin convaincus par le service qu’il apporte !

Le futur propriétaire pense d’abord à sa banque
Pourtant, lorsque l’on demande aux ménages n’ayant pas de prêts immobiliers en cours à qui ils s’adresseraient s’ils souhaitaient acheter, dans 84 % des cas, les candidats acquéreurs déclarent qu’ils commenceraient par s’adresser à une banque. Pour un premier devis ! Seuls 15% d’entre eux iraient consulter directement un courtier en prêt immobilier. Et parmi eux, les plus nombreux sont les CSP +, ainsi que la tranche d’âge de 35 à 49 ans. Il semble que les 18-34 ans ne soient pas informés sur la profession, car 92 % d’entre eux commençaient d’abord par s’adresser à une banque.

Changement de cap
S’il n’y a que 15 % d’intentions de passer d’abord par un courtier, le sondage montre que 29 % des propriétaires accédants se sont finalement adressés à une agence de courtage.

O.D. / Bazikpress © deepvalley

 

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée